Actualités

La famille des policiers tués adresse un message de paix

Plusieurs personnes étaient venues rendre un dernier hommage au couple de policiers tués à domicile le 13 juin aux Yvelines par Larossi Abballa.

Debout devant les cercueils de son fils et sa belle-fille, Jean-Paul Salvaing paraissait louable. On voyait un drapeau et des décorations posthumes recouvrant les cercueils exposés à la mairie de Pézenas, une bourgade de l’Hérault située près de Béziers. Le cercueil de Jean-Baptiste Salvaing a aussi été recouvert d’un maillot de rugby du Stade Piscénois.

Ces deux policiers ont été tués à leur domicile devant leur enfant âgé de 3 ans. Le tueur, Larossi Abballa, qui a reconnu avoir tué le couple tuerie au nom de Daech, ne les a pas choisis par hasard, mais tout simplement parce qu’ils faisaient tous les deux parties des forces de l’ordre.
« Nous sommes inefficaces et nous ne devons pas admettre ce qui n’est pas approuvable a déclaré Jean-Paul Salvaing face à plusieurs personnes venues rendre un hommage à ceux qui sont désormais considérés comme des héros du quotidien.

A travers son discours rempli d’émotion, Jean-Paul Salvaing, médecin de carrière, a appelé tout le monde à choisir l’amour et non de la haine et que ce sacrifice nous rende solidaire » ce chemin de solidarité et d’amour », a-t-il ajouté.

Article précèdentArticle suivant
Julien
Julien. Tout ce qui touche à ma ville m'intéresse, y ayant grandi et y vivant depuis... longtemps :)