Actualités

Contrôle surprise pour les écoles hors contrat

Ces derniers temps, plusieurs établissements hors contrat se multiplient au point de susciter la suspicion des élus locaux. Pour ce faire, Najat Vallaud-Belkacem a indiqué jeudi qu’elle a mis en place un plan pour affermir les conditions d’ouverture.

« Je dois admettre devant vous que le ministère de l’Éducation nationale actuellement très inquiété par le rythme auquel, les établissements scolaires privés hors contrat et de l’instruction à domicile se multiplient. »

Najat Vallaud-Belkacem a expliqué jeudi au cours d’une conférence de presse un plan pour encadrer l’ouverture de ces écoles.

Ces écoles concernent, 56 400 élèves qui suivent fréquentent ces écoles hors contrat, qui n’ont rien à avoir avec l’Éducation nationale. S’ils demeurent asociaux, ils progressent, notamment dans le primaire. 80 autres écoles ont été créées entre 2014 et 2015.

D’après, le ministère, près d’un millier d’établissements, quel que soit le niveau existent. On y retrouve plusieurs profils. Près de 300 établissements confessionnels sont recensés dont 160 catholiques, 40 musulmans, 30 protestants et 50 juifs. Certains languissent avant de signer un contrat avec l’État Il y en a d’autres qui veulent rester indépendant via le statut hors contrat. Et parmi ces établissements, deux tiers ont un caractère religieux. La majorité d’entre elles, les pédagogies alternatives genre Montessori ou Steiner adressées aux déçus du système scolaire traditionnel.

Article précèdentArticle suivant
Julien
Julien. Tout ce qui touche à ma ville m'intéresse, y ayant grandi et y vivant depuis... longtemps :)