Actualités

Les Yvelines peuvent accueillir les Jeux olympiques de 2024

La candidature de Paris aux Jeux olympiques de 2024 fait certainement le bonheur des Yvelines. Quatre sites y ont en effet été choisis pour l’organisation de certaines épreuves du plus grand événement sportif planétaire avec Montigny-le-Bretonneux qui accueillera le cyclisme sur piste et le BMX, Versailles où seront organisés l’équitation et le pentathlon moderne, Guyancourt pour le golf, Elancourt pour le VTT,

« En ajoutant les sites yvelinois à son dossier, la capitale s’offre des avantages certains, d’après Pierre Bédier, le président (LR) du conseil départemental. Les Yvelines sont le meilleur département sport et nature». Il faut maintenant attendre de savoir si les membres du CIO seront convaincus par la candidature parisienne.

Versailles : faisabilité de l’accueil du public au château et l’organisation des Jeux

Concernant les jeux, le château de Versailles peut se lancer dans la course. « Si cela peut orner la candidature de Paris, tant mieux », déclare l’administration de l’établissement public. C’est à l’étoile royale, une esplanade circulaire qui se trouve très à l’ouest du Grand Canal, que pourraient être organisées les épreuves équestres, comme le dressage et le saut d’obstacles. Le site recevrait aussi le « stade » du Pentathlon moderne qui rassemble cinq disciplines comme l’équitation, l’escrime, la natation, la course à pied, le tir au pistolet. « Une étude de faisabilité a été entreprise», déclare encore la direction du château qui considère que « le rapprochement des Jeux et de l’accueil coutumier du public au château est tout à fait possible », pourvu de faire « certains aménagements » comme la créer des accès significatifs.

En plus l’organisation des épreuves équestres correspond parfaitement avec l’image de Versailles et du château. « Il y a une véritable compatibilité. En ramenant les chevaux, on ferait fonctionner le parc comme cela fut au XVIIIe siècle ».

Disposant de 231 m de haut, point le plus haut de l’Île-de-France, la colline d’Elancourt pourrait également se transformer en site olympique. Une vraie bouffée d’air frais pour cet endroit, la ville de Saint-Quentin-en-Yvelines qui a dû mettre de côté plusieurs projets le concernant. Autrefois, l’agglomération voulait y construire une piste de ski artificielle, mais, le projet fut au final abandonné à cause de son coût très élevé. Si Paris 2024, devient une réussite, la colline pourrait devenir un parcours de santé et en stadium de VTT à la fin des Jeux, ce qui donnerait la possibilité, d’après Michel Laugier, de « trouver enfin un avenir durable à ce site » en « bénéficiant de l’apport financier » des partenaires (État, Région, Département) pour son installation.

Article précèdentArticle suivant
Julien
Julien. Tout ce qui touche à ma ville m'intéresse, y ayant grandi et y vivant depuis... longtemps :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *